Pourquoi les startups échouent ? Les 20 Causes Principales (infographie)

Pourquoi les startups échouent ? Les 20 Causes Principales (infographie)

 

1590 entreprises sont créées en France chaque jour, cela représente plus de 530 000 nouveaux business lancés chaque année.

Derrière ces chiffres, une autre réalité moins réjouissante : 80% de ces entreprises ferment leur porte moins de 18 mois après leur création.

Pour mettre en évidence les principales raisons de ces échecs, CB Insight a écouté et analysé les témoignages de plus d’une centaine de gérants de start-up. Le magazine Forbes en tire une infographie pertinente avec des statistiques qui mettent en lumière les 20 principales causes d’échec des entreprises.

Chez SmallBusinessAct, comptable online des start up, nous connaissons bien les entrepreneurs car nous les accompagnons au quotidien. Notre équipe a passé en revue les principaux challenges des créateurs de start up et vous propose des solutions concrètes pour les surmonter.

1. Pas de besoin sur le marché

Dans 42% des cas, la proposition de l’entreprise ne répond à aucun besoin du marché. Ce taux d’échec élevé prouve que ces startups ont mal étudié leurs marchés. Donc commencez par faire une bonne étude de marché avant de vous lancer.

S’il n’y a pas de marché pour votre produit ou service, vous ne serez pas présent longtemps. Il n’y a aucun moyen de contourner ce problème.

Faire une étude de marché

Votre projet est peut-être novateur, mais il doit répondre à un besoin réel du marché !

Vous avez besoin d’un marché et d’une demande qui soit importante pour votre produit ou service, et vous devez pouvoir capitaliser sur cette demande. C’est là que la recherche et la planification entrent en jeu.

Avant de lancer votre entreprise, c’est une très bonne idée de commencer par identifier les problèmes que vous aimeriez aider vos clients à résoudre.

  • vous devez mener des recherches approfondies sur le marché sur lequel vous envisagez d’opérer et évaluer sérieusement la part de marché que vous pourriez réaliser.
  • Cette étude de marché doit apparaître dans votre business plan et faire partie intégrante de vos prévisions opérationnelles.
  • Pour savoir si votre idée correspond à une demande effective des consommateurs, vous devez vous baser sur des éléments statistiques et des observations de terrain pour déterminer le problème que vous allez aider à résoudre avec votre produit / service.

Si vous voulez que les gens achètent votre produit ou service, vous devez être certain qu’il apporte une solution à l’une de leurs problématiques.

 

2. Le manque de cash

1 entreprise sur 3 met la clé sous la porte à cause de problèmes de gestion de trésorerie!

Pour pérenniser son modèle d’entreprise, il faut savoir gérer son budget.

Surveillez vos flux de trésorerie

Mettez en place un tableau de trésorerie prévisionnelle, qui vous assurera de ne pas vous retrouver à court de cash et en situation d’insolvabilité.

Pour maintenir l’équilibre financier de votre start up, surveillez de près vos flux de liquidité et votre trésorerie.

Même si les chiffres ne sont pas vos meilleurs amis à la base!

Surveillez vos flux de trésorerie

Surveillez vos flux de trésorerie

 

SmallBusinessAct crée la 1ère appli de gestion qui allie comptabilité, gestion de trésorerie et mesure de performance.

100% Temps réel – 100% Digital – la compta simple et sans tracas

Vous visualisez les variations de votre solde prévisionnel et engagé (prévisions des décaissements et encaissements à venir) sur une période de 6 mois.

 

Indicateur financier indispensable – les variations de votre solde prévisionnel et engagé

Indicateur financier indispensable – les variations de votre solde prévisionnel et engagé

 

L’application SmallBusinessAct vous permet de gérer votre trésorerie de façon simple et lisible, où que vous soyez!

Vous consultez vos finances en 1 clic !

  • Une meilleure maîtrise de votre cash garantit le paiement à terme de toutes vos échéances (social, fiscal, fournisseurs, prêts bancaires…).
  • L’anticipation des besoins de financement est l’atout clé pour négocier sereinement avec votre banquier un découvert ou un prêt moyen terme.

A tout moment, vous connaissez votre situation financière en temps réel, et vous savez si vous avez des factures à payer ou des clients à relancer!

Conseil financier pour entrepreneur – Suivez vos retards de paiement

Conseil financier pour entrepreneur – Suivez vos retards de paiement

 

Obtenez à l’instant votre devis gratuit au meilleur prix expert comptable en ligne.

Développez votre business, on s’occupe du reste!

3. La mauvaise équipe

La composition de votre équipe est un élément capital.

Dans 23% des cas, les entrepreneurs expliquent que leur échec est dû à des erreurs dans le recrutement des responsables.

Choisir ses collaborateurs est un challenge pour tout chef d’entreprise. Attirer les bons candidats n’est pas une tâche simple!

L’une des clés de recrutement pour dénicher la perle rare est de rédiger un descriptif précis du poste à pourvoir. Plus le descriptif est minutieux, plus votre offre de recrutement est susceptible d’attirer les bonnes personnes pour le poste.

Pour les budgets serrés : si les meilleurs profils sont trop chers pour vous, optez plutôt de faire réaliser des missions en freelance. Cela vous permettra de ne pas trop vous engager financièrement, au cas où les choses se compliqueraient.

4. Un marché trop concurrentiel

Comme nous l’avons expliqué en haut, l’étude du marché est primordiale avant d’entreprendre.

Être compétitif est une obligation, non seulement pour être viable, mais aussi pour pouvoir se développer, et cela concerne tous les secteurs d’activité.

L’idéal est de créer votre propre avantage concurrentiel pour avoir une longueur d’avance, soit en :

  • Étant capable de produire moins cher que la concurrence, avec des offres de prix attractives.
  • Apportant pour les clients une valeur ajoutée autre que le coût, grâce à une connaissance fine de leurs attentes.

Attention, se lancer dans une guerre des prix sur un marché ultra concurrentiel est rarement une bonne idée.

Ne vous aventurez pas sur un marché dominé par des concurrents qui ont des moyens et un savoir-faire largement supérieur au vôtre.

5. Des coûts et des prix inadaptés

2/3 des start-ups qui ont échoué ne maîtrisaient pas les coûts et les prix de leur produit. SmallBusinessAct vous propose deux pistes pour trouver le juste prix pour vos biens ou services :

Analysez bien votre clientèle cible

Essayez de prendre en considération le pouvoir d’achat de vos clients potentiels. Cela implique d’avoir bien réfléchi au profil de votre client cible.

Analysez bien le climat économique de la région où vous voulez entreprendre et adaptez vos prix selon lui.

 

Pourquoi les startups échouent - Analysez bien votre clientèle cible

Pourquoi les startups échouent – Analysez bien votre clientèle cible

 

Réfléchissez bien pour fixer vos prix de vente

Savoir à quel prix vendre ses biens ou ses services est l’une des principales difficultés du chef d’entreprise qui lance son activité.

Étape importante pour assurer la rentabilité de votre entreprise et le développement de votre business, la détermination du prix de vente répond à plusieurs règles (cible marketing, prix psychologique, concurrence…).

Votre comptable en ligne Small Business Act vous donne quelques conseils pour ne pas se louper sur vos prix.

Côté finances : vos prestations ne doivent jamais être vendues en dessous du prix qu’elles vous ont coûté.

Commencez par déterminer votre coût de revient : calculez précisément combien vous coûte la production de votre produit ou service, y compris :

  • les matières premières,
  • les consommables,
  • le coût de la production (calculez-bien le temps que vous y passez, chaque instant compte),
  • l’organisation et le coût de la livraison,
  • la promotion (marketing et communication).

La valeur obtenue détermine le prix minimum en dessous duquel vous ne pouvez pas vendre votre produit.

Ajoutez à ce prix de revient votre marge commerciale, qui est le bénéfice que votre entreprise va réellement gagner lors de la vente des biens ou services.

Plus le chef d’entreprise est capable de prévoir de manière précise et fiable ses coûts et ses rentrées d’argent, plus vite il sera capable d’atteindre son seuil de rentabilité.

Si un mauvais plan financier peut être fatal à la survie d’une start-up, un budget prévisionnel l’aidera à mettre toutes les chances de son côté pour aller vers une croissance stable et durable.

6. La qualité du produit trop négligée

La qualité d’un produit, c’est sa propension à satisfaire (ou non) les attentes de vos clients.

La qualité de vos biens ou services est intimement liée à la perception que les clients ont de votre entreprise et à votre niveau de rentabilité.

Et les consommateurs sont souvent exigeants niveau qualité. Ils réclament le meilleur produit possible avec le meilleur rapport qualité/prix.

Comment améliorer le rapport qualité/prix de vos prestations ?


SmallBusinessAct vous donne quelques idées pour développer une loyauté envers votre marque.  

  • Placez la qualité au centre de vos préoccupations

Qu’est-ce qui vous incite à toujours faire appel à telle ou telle enseigne? Il n’y a qu’une seule réponse. La qualité du service ou du produit!

  • Instaurez un climat de confiance et d’honnêteté

Soyez honnête et transparent, prenez l’habitude de tenir vos promesses,

Soyez bienveillant, disponible et à l’écoute. L’écoute renforce la confiance. Écoutez attentivement, posez des questions et résumez les réponses de vos clients. Cela leur montre que vous vous souciez d’eux et que vous souhaitez leur offrir la meilleure solution.

En bref, traitez vos clients comme des personnes, pas comme des chiffres ou un revenu.

  • Créez des situations win-win

Parvenir à des compromis mutuellement acceptables entre vous et votre client, c’est essentiel pour atteindre des résultats gagnant-gagnant, une stratégie qui a tout bon pour fidéliser votre clientèle.

  • Créez une expérience client mémorable

Pensez à la meilleure expérience de service client que vous n’avez jamais eue. C’était certainement une entreprise ou un représentant faisant beaucoup plus que ce que l’on attendait d’eux.

Essayez de penser à quelque chose de mémorable que vous pouvez faire pour chaque client. Si jamais vous avez l’occasion de faire plus, alors faites-le.

Ces quelques exemples de stratégies de fidélisation client parleront pour vous et vous permettront de construire peu à peu une réputation et une image très positive.

L’image positive qu’ils peuvent avoir de votre entreprise est un élément pour lequel vos clients sont prêt à payer plus cher.  

Vous créez ainsi un avantage concurrentiel qui assure votre chiffre d’affaire à long terme.

 

7. L’absence de Business Model

Votre Business Model, ou Modèle Économique, c’est la manière dont votre entreprise crée de la valeur ajoutée.

Votre Business Model explique comment la société va-t-elle s’y prendre pour créer de la valeur et dégager des bénéfices.

Cette partie est une présentation de la logique globale de l’entreprise et de son positionnement sur le marché.

Il explique vos process de concrétisation de votre offre, et surtout en quoi elle est la solution idéale pour répondre à la demande que vous avez identifiée.

 

Pourquoi les startups échouent - L'absence de Business Model

Pourquoi les startups échouent – L’absence de Business Model

8. Une stratégie marketing faible, voir inexistante

Certains entrepreneurs se trompent en pensant qu’un bon produit va se faire connaître tout seul. En absence d’une stratégie marketing solide, ils risquent d’exposer leurs produits au mauvais public ou via des canaux inadaptés.

Élaborer une stratégie marketing permet de se projeter dans l’avenir, d’envisager les différentes options possibles et d’identifier les points de blocage potentiels…

Comment élaborer une stratégie marketing?

Pour élaborer votre stratégie marketing, la première étape consiste à identifier des opportunités de marché, c’est-à-dire analyser à quel besoin des consommateurs vous pouvez répondre.

Identifier des opportunités de marché

L’identification d’une opportunité de marché vous permet de :

  • définir votre marché, le segment que vous visez : votre clientèle cible
  • proposer une offre pertinente et efficace par rapport à ces opportunités
  • clarifier votre positionnement sur le marché
  • définir votre avantage concurrentiel
  • réfléchir à votre argumentaire commercial
  • élaborer une communication efficace…

Ensuite, déterminez votre Proposition unique de vente. C’est-à-dire définissez le bénéfice spécifique apporté par votre prestation ou produit à vos prospects.

Définir des Objectifs Stratégiques

Maintenant que vous avez défini votre profil de client-type, et le produit ou service que vous comptez lui fournir, posez vous la question suivante : par quel biais vais-je acquérir de nouveaux clients? C’est ce qu’on appelle le Process d’acquisition de clients.

Mettez noir sur blanc de quelle manière vous comptez atteindre votre client : ce sont vos objectifs stratégiques.

Voici quelques exemples d’objectifs stratégiques :

Élaborer un Plan Marketing

Comment allez-vous atteindre vos objectifs à travers votre plan ?

A partir de vos objectifs, vous pouvez maintenant rédiger votre Plan Marketing : c’est votre plan d’action pour centraliser et coordonner la mise en place de votre stratégie marketing.

Vous devez définir l’identité de votre marque, l’image que vous souhaitez véhiculer :

  • L’image de marque vous aide à positionner votre produit sur le marché et tout commence par votre nom de marque.
  • Votre image de marque doit être facilement identifiable et suffisamment créative pour générer un rappel.

Enfin, déterminez la manière dont vous allez communiquer tout ça pour faire connaître votre existence.

Cela peut être, par exemple : la publicité, les relations publiques, l’e-mail marketing, le marketing digital, le marketing de contenu, les réseaux sociaux, etc…

Et bien sûr, la mise en oeuvre de votre plan marketing a un coût, donc vous devez budgéter chaque étape.

9. Les demandes du client ignorées

Le client doit être au cœur de la préoccupation des entreprises. 14% des entreprises qui échouent n’ont pas su prendre en compte les demandes de leurs clients.

La clef du succès de votre startup se trouve dans la satisfaction de votre clientèle. Des clients satisfaits deviendront probablement des clients fidèles, ce qui est tout bon pour vous :

  • ils feront l’éloge de votre marque auprès de leur réseau,
  • ils vous amèneront de nouveaux clients,
  • ils vous coûteront moins cher par rapport à l’acquisition de nouveaux clients,
  • et en plus, les clients réguliers dépensent davantage.

Donc adoptez une démarche centrée sur la fidélisation de vos clients, en menant des actions telles que :

  • Un service clientèle super performant. C’est le principal point de contact avec les consommateurs. Il est en contact direct avec eux et est confronté à tous leur tracas concernant votre produit.
  • La sollicitation du feedback de vos clients et l’évaluation de leur niveau de satisfaction par e-mail ou à l’aide de questionnaires en ligne. Souvent, les innovations apportées aux produits d’une entreprise proviennent de recommandations formulées par les utilisateurs.

En bref, bichonnez vos acheteurs, et offrez leur une expérience client TOP qualité.

 

Pourquoi les startups échouent - Les demandes du client ignorées

Pourquoi les startups échouent – Les demandes du client ignorées

10. Un problème de timing

Un produit lancé au mauvais moment peut être synonyme de catastrophe pour votre entreprise, c’est pourquoi il est capital d’analyser :

  • la saisonnalité de la demande,
  • les attentes des consommateurs,
  • l’attitude des concurrents…

Même si on ne peut pas tout prévoir, une bonne connaissance de votre marché permet d’éviter les principaux écueils, du type lancements hors saison.

Comment choisir le meilleur timing pour votre lancement de produit?

  • Peaufinez bien l’étude de l’environnement de votre projet et planifiez son évolution.
    • Soyez minutieux, pour bien anticiper les forces et les faiblesses, et les opportunités de marché de votre futur projet afin de pouvoir rectifier votre offre, si besoin.
  • Surtout, pensez à pratiquer au quotidien une étude concurrentielle : c’est ainsi que vous pourrez connaître la stratégie de vos concurrents dans leurs pratiques commerciales.
    • Essayez de trouver le maximum de renseignements sur leurs prix, leur part de marché ainsi que leur stratégie marketing
    • En particulier, comment font ils pour se faire connaître auprès des clients
    • Ainsi, vous pourrez vous aligner sur une stratégie qui a déjà fait ses preuves auprès de leur clientèle.

11. La perte de focus

Les entrepreneurs sont parfois débordés par leur mise en place, et cela les empêche de se concentrer sur l’objectif principale derrière leurs produit ou service. Il y a un risque de perdre ses objectifs de vue et d’avoir l’esprit trop impliqué dans l’opérationnel.

Il est bien trop facile de se laisser absorber par les tâches du quotidien et les to do list qui n’en finissent pas.

De temps en temps, il faut savoir prendre du recul, pour se recentrer sur ses objectifs stratégiques.

C’est d’ailleurs ce que conseillent un grand nombre d’entrepreneurs qui se sont lancé : “ne jamais perdre l’objectif initial : pourquoi ai-je monté cette entreprise? |…] à foncer tête baissée, on pourrait en oublier de se remettre parfois en question. Or, c’est l’essence même de la réussite : toujours pointer du doigt ce qu’on fait de mal pour corriger cela.” (Aurélien Favier, co-fondateur de Whereez).

Concentrez-vous sur votre cœur de métier !

 

Application SmallBusinessAct

Application SmallBusinessAct

 

SmallBusinessAct invente la comptabilité pas cher sur-mesure :

  • Bilans, bulletins de paies, juridique, déclarations TVA….
  • Tableau de bord – indicateurs clés – gestion de trésorerie
  • 100% DIGITAL – web ou appli
  • Zéro paperasse, zéro saisie, zéro affectation !
  • Coach de Gestion dédié

 

Vous ne vous dispersez plus !


12. Une mauvaise entente entre associés ou investisseurs

Ignorer les exigences des investisseurs ou leur céder plus qu’il ne le faut risque de nuire à une entreprise. Il en va de même pour les tensions entre co-fondateurs et associés de votre projet.

Faites votre possible pour éviter les conflits et essayez d’entretenir de bonnes relations avec tout le monde.

Et surtout, choisissez avec soin les personnes dont vous vous entourez :

S’entourer de personnes de confiance

Cela peut paraître évident, mais c’est probablement le critère le plus important. Pour que la relation avec vos associés et vos investisseurs soit durable et profitable pour l’entreprise, choisissiez quelqu’un de confiance aussi bien sur le plan professionnel que sur le plan personnel.

Pour éviter les mauvaises surprises, SmallBusinessAct vous conseille de vous assurer, avant de signer un pacte d’associés, que vous avez des visions similaires du développement de l’activité, que votre associé est quelqu’un avec qui vous êtes à l’aise pour communiquer en toute transparence… Il peut se révéler pertinent de collaborer avec quelqu’un avec qui vous avez déjà travaillé et avec qui vous savez que vos habitudes de travail sont compatibles.

Rechercher la complémentarité des compétences

La complémentarité entre les associés est souvent la clef du succès d’une entreprise. Si vous êtes créatif, choisissez quelqu’un adepte des tâches administratives, si vous êtes technique, choisissiez quelqu’un au tempérament plus commercial…

Ce critère vaut également pour vos personnalités. Si vous avez un tempérament de feu, choisissiez quelqu’un de posé, qui saura vous faire prendre du recul… et inversement.

Cette complémentarité sera la force de votre entreprise et permettra de travailler en bonne entente à long terme.

 

Pourquoi les startups échouent - Une mauvaise entente entre associés ou investisseurs

Pourquoi les startups échouent – Une mauvaise entente entre associés ou investisseurs

13. Un changement d’activité mal géré

Votre startup peut être amenée à une réorientation de stratégie en réaction à :

  • des variations au niveau des demandes clients,
  • l’apparition d’une nouvelle technologie,
  • une nouvelle contrainte législative,
  • un accroissement de la concurrence…

Cette étape est délicate dans la vie des entreprises. Menée avec précipitation, elle peut lui être fatale.

La conduite du changement doit être menée étape par étape, avec des objectifs et un plan d’action clair.

14. Ne plus être passionné par son activité

Etre entrepreneur est un choix prenant, c’est pourquoi il est capital de choisir une activité qui motive vraiment et sur laquelle vous êtes prêt à vous investir à 200 %.

Le manque ou la disparition de la passion pour le cœur de métier est une des causes principales d’échec.

Si vous n’êtes pas motivé dès le début, impossible de l’être sur le long terme. D’où l’importance d’être passionné par ce que l’on crée. C’est cette passion qui nous donne des ailes et nous anime. Une personne passionnée par son travail ne compte pas les heures qu’elle consacre à son projet.

Par ailleurs, la motivation s’entretient au quotidien ! S’entourer de personnes qu’on apprécie, créer un environnement de travail qui nous plaît, travailler en accord avec ses valeurs, déléguer ce qu’on n’aime pas faire…

Souvent, ce qui distingue une entreprise prospère de celle qui ne l’est pas n’est pas de meilleurs produits ou services. Ce n’est même pas une stratégie de marketing plus intelligente ou un budget plus important. C’est plutôt la résilience et la volonté de l’entrepreneur.

15. Un mauvais emplacement

Choisissez bien votre emplacement et veillez à ce qu’il soit facile à trouver.

Le bon emplacement est également l’endroit où votre public cible a de fortes chances de se trouver.

Quelques remarques sur le choix de votre emplacement :

  • On sait qu’il existe des villes plus favorables à la naissance de nouvelles entreprises que d’autres.
  • Si votre entreprise est entièrement digitalisée, votre emplacement risque d’être beaucoup moins important que si vous ouvrez des locaux réels.
  • A mesure qu’une entreprise évolue, même celles qui démarrent uniquement en ligne finissent par avoir besoin d’un espace de bureau.

Connaître votre base de marché peut vous aider à identifier la meilleure zone dans laquelle vous vous installez, et qui vous apportera le trafic et la visibilité dont vous avez besoin.

16. Des problèmes de financement

L’argent est le nerf de la guerre. Le manque de financement ou le désintérêt des investisseurs précipitent la mort de près de 10% des entreprises.

Comment persuader des investisseurs que votre projet vaut la peine d’être financé?

La meilleure manière de les convaincre de mettre la main à la poche, c’est d’avoir un business plan de compétition :

  • Le Business plan, ou Plan d’affaires, c’est le document qui décrit en détail l’ensemble de votre projet d’entreprise. Et tout y passe ! Etude de marché, objectifs stratégiques, plan marketing, votre Business Model, plan d’action, budget prévisionnel, et bien sûr besoins de financement.
  • Votre business plan est indispensable pour mener à bien le financement, et donc le lancement de votre startup.
  • L’étude de CB Insight montre qu’une start-up sur 4 qui échoue n’a pas élaboré un business plan adapté.
  • Faites appel à des experts qui sauront vous constituer un dossier solide et pourront vous guider dans la manière de présenter vos arguments.

 

Chez SmallBusinessAct, vous disposez d’un conseiller dédié : un Business Coach conçoit vos Plans d’Affaires et vous apporte tous les conseils juridiques, fiscaux et financiers dont vous avez besoin.

Vos investisseurs vous feront d’autant plus confiance s’ils savent que vous êtes accompagné d’un expert-comptable dans votre projet, et que vous disposez d’un tableau de bord de gestion!

Tableau de bord - indicateurs clés - gestion de trésorerie

Tableau de bord – indicateurs clés – gestion de trésorerie

17. Des problèmes juridiques

Il y a quelques aspects qu’un créateur d’entreprise ne doit pas ignorer ou laisser traîner, et le volet juridique en fait partie.

En effet, bon nombre d’entrepreneurs sont rebutés par l’administratif et ont tendance à passer trop peu de temps sur leur juridique. Ou à se tromper par méconnaissance.

Même si ce ne sont pas les aspects les plus importants à l’instant T …. si vous voulez éviter des erreurs qui peuvent vous coûter cher plus tard, vous devriez y faire attention dès le démarrage.

Par exemple :

  • Vous devez avoir de documents juridiques fiables. Ces documents sont là pour encadrer vos responsabilités d’entrepreneur, vos relations à vos associés, à vos investisseurs… Ces documents doivent être mis à jour en fonction de l’évolution de votre entreprise.
  • Faites attention à la protection de la propriété intellectuelle. Enregistrez toutes vos marques et vos créations au fur et à mesure, afin d’être en mesure de dissuader d’autres personnes d’utiliser ce qui vous appartient.
  • Vous devez utilisez des contrats qui vous protègent dans vos relations clients ou fournisseurs. Ne pas avoir de contrats correctement rédigés pour encadrer la relation avec vos clients peut se retourner contre vous.  

Votre expert comptable online SmallBusinessAct vous simplifie la vie et réalise pour vous tout votre juridique. Un Coach de Gestion dédié connaît votre dossier et  répond à toutes vos questions.

Entreprendre devient facile !

Obtenez immédiatement un devis comptable au meilleur rapport qualité prix.

18. Ne pas écouter son réseau et ses conseillers

8% des gérants de start-up reconnaissent ne pas avoir su écouter les conseils de leur entourage.

Le point de vue des autres peut faire une grande différence pour votre entreprise.

C’est d’ailleurs le conseil de bon nombre d’entrepreneurs qui se sont lancé, comme par exemple Loic Deffains, co-fondateur de Ünitee : “entourez-vous, car c’est la clé pour être bien renseigné, accompagné, conseillé …”

  • Participez à des évènements de créateurs de start up, meetings, conférences, webinaires… qui traitent de l’entreprenariat et ses différents domaines.
  • Développez votre réseau professionnel : le networking est un véritable outil de développement pour votre entreprise. Faites appel à vos cercles de contact, aux professionnels qui vous ont entouré jusque-là.
  • Les créateurs d’entreprise ont un important besoin en conseils comptables, fiscaux et financiers. Vous avez tout intérêt à outsourcer certaines prestations pour démarrer sur de bonnes bases. Mieux vaut se faire aider sur les tâches qui ne vous rapportent pas de ventes… et consacrer votre temps à réaliser vos objectifs stratégiques.

SmallBusinessAct offre à ses clients tout le savoir-faire de Business Coachs expérimentés pour répondre à toutes leurs questions.

Résultat : un interlocuteur accessibledes conseils compta, gestion, fiscal, juridique… et un pilotage facilité pour l’entrepreneur!

Obtenez à l’instant votre devis gratuit au meilleur tarif expert comptable en ligne SmallBusinessAct.

 

Pourquoi les startups échouent - Ne pas écouter son réseau et ses conseillers

Pourquoi les startups échouent – Ne pas écouter son réseau et ses conseillers

 

19. Le burnout

Les chefs d’entreprises ont souvent un mauvais équilibre travail / vie privée et doivent jongler entre de nombreuses tâches à la fois, ce qui les exposent au burnout.

Un grand nombre d’entrepreneurs se privent de vacances et de congés. Mais ce n’est pas sain. Vous ne pouvez pas travailler indéfiniment sans vous reposer. Ce n’est bon ni pour votre santé, ni pour vos relations, ni pour votre travail.

Vous avez besoin de journées loin de votre travail, peu importe à quel point vous l’appréciez, pour recharger les batteries et prendre un peu de recul, surtout si vous jonglez entre les engagements et les responsabilités de votre maison et votre famille.

Vous aurez beaucoup plus à donner à votre travail et à vos clients lorsque vous êtes détendu et heureux – et pas épuisé.

20. Ne pas apprendre de ses erreurs

La bonne nouvelle, c’est que ces erreurs constituent notre expérience au même titre que nos réussites, et qui dit expérience, dit expertise.

De plus, certaines erreurs ne peuvent simplement pas être évitées parce que les informations dont nous disposons sont limitées.

Le but est d’apprendre de ses erreurs et de ne pas réitérer les comportements contre-productifs, voir nocifs pour votre entreprise. Acceptez vos erreurs, ne les reniez pas. L’entêtement et le refus d’admettre une erreur peuvent coûter cher pour les startups.

Comment capitaliser sur ses erreurs de gestion ?

  • Commencez par comprendre ce qui vous a mené à faire cette bévue. Comment y remédier ? Comment faire en sorte que cela ne se reproduise pas ?
  • Si le problème est plus complexe, vous pouvez utiliser la méthode des “5 pourquoi” (méthode d’analyse qui permet de trouver les causes premières d’un problème) afin de remonter à la cause racine.
  • Le professionnalisme ce n’est pas le fait de ne pas commettre d’erreurs, mais plutôt de réagir de la bonne manière.
  • Admettez votre erreur, soyez honnête, proposez de faire le nécessaire, faites-le et passez à autre chose.
  • Demandez de l’aide et admettez qu’il y a des choses que vous ne pouvez pas prendre en charge.

 

Les entrepreneurs sont confrontés à de nombreux défis. Nous espérons que ces conseils sauront vous aider à surmonter vos challenges d’entrepreneur et réussir votre projet.

Besoin de conseils et solutions de gestion pour développer votre startup ?

Nos Coachs de Gestion SmallBusinessAct vous soutiennent et vous épaulent pour mener votre projet d’entreprise vers le succès! Obtenez immédiatement votre devis gratuit d’expertise comptable et contactez notre équipe d’experts à tout moment.

 

(infographie) Pourquoi les startups échouent ? Les 20 Causes Principales

(infographie) Pourquoi les startups échouent ? Les 20 Causes Principales

Dans la même catégorie

Pin It on Pinterest

Share This