Votre trésorerie, c’est l’ensemble de vos liquidités disponibles en caisse ou en banque. La maîtrise des flux de trésorerie permet au dirigeant d’avoir un bon contrôle sur leur capacité de paiement et de bien piloter leur entreprise au quotidien.

De fait, même lorsqu’une entreprise est en pleine croissance, il n’est pas rare qu’elle éprouve de graves problèmes de trésorerie en attendant d’être payée par ses clients, voire même déposer le bilan parce qu’elle est à cours d’argent.

De la perspective d’aider les chefs d’entreprise à maintenir une bonne visibilité sur leur gestion financière, SmallBusinessAct présente 10 éléments indispensables pour maîtriser sa trésorerie.

10 conseils pour une gestion efficace de votre trésorerie

10 conseils pour une gestion efficace de votre trésorerie

1. Objectifs de la gestion de trésorerie

La gestion de trésorerie vise à avoir une bonne visibilité sur vos dépenses et vos ressources, pour anticiper d’éventuels dérapages et assurer la solvabilité à court terme de l’entreprise.  

Une bonne gestion de trésorerie permet :

  • D’assurer la liquidité de l’entreprise, en utilisant des outils prévisionnels adaptés
  • De mesurer les besoins de l’entreprise en matière de financement sur l’exercice à venir
  • De suivre l’évolution de l’activité et du BFR, mois par mois, pour faire face  à une éventuelle  dégradation, et d’y remédier en déclenchant des plans d’actions correctives
  • De négocier dans de bonnes conditions les lignes de crédit correspondantes
  • De prévoir un financement adapté pour les investissements sans puiser exagérément dans la trésorerie

2. Etat des lieux de votre stratégie actuelle

A l’heure actuelle, de nombreuses TPE/PME sont peu ou mal orientées au sujet de leur trésorerie. Les entrepreneurs n’ont pas toujours le temps, le savoir-faire, ni les moyens de recruter ces compétences.

Un grand nombre d’entrepreneurs ne maîtrisent pas, ou peu, les règles élémentaires de la gestion de trésorerie, ne savent pas comment préparer leur trésorerie prévisionnelle ou comment les comparer avec les résultats réels de l’exercice en cours.

Par ailleurs, les offres qu’on peut trouver sur le marché sont souvent mal adaptées et/ou onéreuses.

En fait, pour les TPE/PME, les principes d’une bonne gestion de trésorerie sont :

  • la gestion du risque de liquidité
  • la gestion de la dette liée au financement à court et à long terme par lesquelles une entreprise finance ses opérations courantes, les dépenses de son maintien, ainsi que le développement et le remplacement de ses infrastructures

3. Les causes probables de la dégradation de trésorerie

En pratique, la baisse de la trésorerie d’une entreprise provient généralement de la combinaison de plusieurs facteurs.

  • Un développement commercial très rapide:
    • Effet : une forte augmentation des ventes
    • Résultat : augmentation proportionnelle du besoin en fonds de roulement (BFR), alors que les lignes de crédit ne sont pas toujours facilement ajustables
    • Les ressources deviennent alors insuffisantes pour financer l’exploitation
    • Solution : augmenter les capitaux permanents ou anticiper le financement auprès des banques
  • Des obstacles imprévus :
    • Exemple : dégradation des délais de paiement des clients, ou accroissement soudain du niveau de stock
    • Résultat : le BFR augmente plus vite que les ventes
    • Solution : réalisation d’ajustements, financement du poste client ou des stocks
  • Une capacité d’autofinancement en surchauffe :
    • L’entreprise autofinance trop d’investissements proportionnellement à sa rentabilité
    • Résultat : le fonds de roulement demeure insuffisant
    • Solution : un recours à l’augmentation de son capital ou à un emprunt bancaire
  • Une perte de rentabilité
    • Effet : accumulation de pertes et diminution des capitaux propres
    • Résultat : dégradation du fonds de roulement
    • Solution : reconstituer les fonds propres à l’aide d’une augmentation de capital

 

Bâtir sa trésorerie prévisionnelle

Bâtir sa trésorerie prévisionnelle

4. Bâtir sa trésorerie prévisionnelle

Le plan prévisionnel de trésorerie se développe en fonction de son horizon à court, moyen, ou long terme.

  • A court terme, il doit permettre de bien voir les échéances de paiement
  • A moyen et long-terme, il permet de s’assurer de minimiser le coût de financement, de mieux communiquer auprès des investisseurs et d’ajuster le niveau d’investissement.

En pratique, il existe deux types de tableaux de trésorerie:

  • Le budget de trésorerie:
    • Prévoit l’évolution de la trésorerie de l’année suivante, mois par mois.
    • Se construit en fin d’exercice comptable, sur la base des autres budgets déjà réalisés.
  • Le plan de trésorerie:
    • Tableau actualisé au fur et à mesure du déroulement de l’année, sur une base mensuelle ou hebdomadaire
    • Permet à l’entreprise d’ajuster ses disponibilités en fonction des échéances prévues
    • Permet d’évaluer et récapituler les besoins de financement éventuels

Pour piloter votre activité de façon efficace, vous devrez opérer une mise à jour de vos tableaux prévisionnels et une surveillance régulière.

5. Surveiller ses flux de trésorerie au quotidien

Pour assurer l’équilibre financier de votre activité, le plus efficace est encore de surveiller l’ensemble des décaissements et encaissements au jour le jour, et en particulier :

  • Votre trésorerie engagée
  • Vos en-cours clients
  • Vos échéances fournisseurs

Pour cela, vous avez le choix :

  • Soit tenir à jour vous-même un tableau de gestion de flux, sur un tableur classique
  • Soit utiliser un logiciel de gestion de trésorerie en ligne
  • Soit opter pour un prestataire de gestion/comptabilité qui pourra vous fournir ces chiffres-clés dans un package plus large, adapté à l’ensemble de vos besoins

Chez SmallBusinessAct, nous mettons notre savoir-faire technologique au service de nos clients, via notre solution Cash Control™ : tous les indicateurs clé de votre activité disponibles sous forme de tableaux de bord en temps réel

  • Efficacité : récupération quotidienne des factures & flux bancaires de nos clients
  • Simplicité : un scan ou une photo suffisent, aucune manipulation pour le client! (via un scanner intelligent ou via notre application mobile)
  • Sécurité : toutes les informations sont sécurisées via une Data box (coffre-fort électronique)
  • Résultat : l’ensemble est agrégé sur notre plateforme propriétaire DataBoostTM en temps réel et restitué sous forme d’indicateurs de gestion clés sur Smartphone/Android à tout instant.

6. Systématiser vos flux de trésorerie

Systématiser vos flux de trésorerie

Systématiser vos flux de trésorerie

Les outils informatiques sont indispensables dans la gestion des flux de trésorerie dans une entreprise.

On trouve sur le marché des logiciels plutôt simples d’utilisation, de type :

  • Logiciel de communication bancaire, permettant de rapatrier automatiquement et en détail les flux bancaires, envoyer des virements et récupérer les relevés de comptes
  • Logiciel de gestion de trésorerie, permettant de prendre des décisions d’équilibrage, de placement, d’utiliser une autorisation de découvert ou de négocier un crédit

Le coût d’implantation de ces progiciels peut être relativement élevé, et dépend du nombre d’utilisateurs, des options choisies et du mode de tarification.

Pour systématiser votre contrôle de flux, vous pouvez également faire appel à une solution de compta & gestion en ligne. Chez SmallBusinessAct, nous récupérons quotidiennement vos flux bancaires, devis et factures, pour vous proposer une solution clé en main vous permettant de:

  • Obtenir une information fiable au fil de l’eau
  • 100% Cloud, 100% mobile, 100% temps réel
  • Piloter efficacement votre PME/TPE
  • Gagner du temps et de l’argent

7. Rechercher des sources de financement adaptées

Pour un entrepreneur d’une PME/TPE, la recherche de financement demeure une problématique récurrente. Il existe différentes solutions :

  • Crédit bancaire
  • Leasing
  • Crédit-bail
  • Prêt participatif
  • Crowdfunding
  • Fonds d’investissement
  • Institutions publiques
  • ……

8. Optimiser le poste clients

En France, le délai moyen de règlement des factures est de 35 jours. Il est intéressant de noter que le poste client pèse en moyenne près de 30 % de l’actif du bilan.

L’objectif n°1 est de tendre à la réduction du délai entre la commande effective du client, et la réception du règlement.

Par ailleurs, la conjoncture économique tendue fait augmenter les délais ainsi que le risque d’impayés. Pour minimiser ce risque, vous pouvez réaliser une enquête de solvabilité sur vos clients avant d’établir une relation commerciale :

  • Consulter des bases de données, comme le Registre de commerce ou des organismes spécialisés en matière d’information commerciale
  • Analyser la santé financière de l’entreprise: bilans, nantissements…

 

9. Passer par une solution de recouvrement

Le recouvrement est une démarche que réalise un créancier afin d’obtenir de son débiteur qu’il s’acquitte de la dette d’argent qu’il a contractée envers lui.

En France, une entreprise sur trois est en état de difficultés économiques causée par un retard de paiement.

Vous pouvez passer par des solutions :

  • En interne, par l’automatisation des relances, le suivi des impayés, et le lettrage des paiements
  • En externe via une société spécialisée, ce qui aura pour conséquence :
    • Une protection contre les impayés et une indemnisation en cas de problème
    • L’allégement de la gestion administrative du poste client
    • Un coût parfois plus élevé que prévu
    • Des relations avec vos clients qui risquent de se dégrader sérieusement

10. Négocier des délais de paiement avec vos fournisseurs

Les comptes fournisseurs sont une forme importante de dette. Une stratégie axée sur l’augmentation des délais de paiement envers vos fournisseurs permet de diminuer vos besoins en fonds de roulement (BFR).

Attention cependant, en France, les délais de paiement des factures interentreprises sont règlementés par la loi : maximum 60 jours nets à compter de la date d’émission de la facture. Pensez-y car vous encourez des amendes en cas de dépassement.

Faire confiance à des professionnels

Parce que chez SmallBusinessAct, nous savons que la gestion de trésorerie est une activité stratégique pour la survie d’une société, nous souhaitons faire bénéficier à nos clients de tout notre savoir-faire.

Nous vous proposons des tableaux de bord pertinents pour faciliter votre pilotage d’entreprise et mieux gérer votre trésorerie!

Pin It on Pinterest

Shares
Share This