Les 6 questions à se poser avant de lancer sa startup

Les 6 questions à se poser avant de lancer sa startup

Selon l’INSEE, l’âge moyen des créateurs d’entreprises est de 38,5 ans (2016), et 30 % de ces créateurs sont des femmes.

Comme ces entrepreneurs, vous lancer dans l’entrepreneuriat peut être un excellent moyen de maximiser vos revenus, organiser vous-même votre travail et choisir vos collaborateurs.

Cependant, malgré tous ces avantages, démarrer votre propre entreprise peut être aussi l’un des projets les plus stressants que vous n’avez jamais entrepris.

L’entrepreneuriat est un challenge! Est-ce vraiment fait pour vous?

Pour vous lancer dans la création de votre propre entreprise et réussir votre projet, l’expert comptable des auto entrepreneurs SmallBusinessAct vous propose de vous pencher d’abord sur 6 questions essentielles.

Devenir entrepreneur est-il fait pour vous? 6 questions à se poser

1. Quelles sont vos ressources financières ?

Devenir entrepreneur est un changement de style de vie :

  • Vous serez votre propre patron,
  • Vous serez libre de mener la stratégie que vous souhaitez,
  • Vous ne serez plus salarié et n’aurez plus à supporter de hiérarchie,
  • Vous vous verserez votre propre revenu,
  • Bref, vous serez le seul maître à bord.

Mais, revers de la médaille, un certain nombre de responsabilités vous incomberont. SmallBusinessAct vous donne quelques conseils utiles pour éviter les difficultés financières :

1.1 Avoir mis un peu d’argent de côté

Avant de faire des plans et rêver de la situation parfaite, il faudra attendre quelques temps. Si vous pensez que vous allez percevoir directement un revenu de votre projet, vous vous trompez.

Généralement, il faut attendre de 6 mois à un an d’activité pour pouvoir se verser son premier revenu.

C’est pourquoi, avant de vous lancer dans la création de votre entreprise, vous devez pouvoir compter sur vos économies.

C’est indispensable afin de faire face à vos différentes dépenses et maintenir votre train de vie.

1.2 Faire des prévisions financières précises

Lorsque vous décidez de vous lancer en affaires, pour éviter de vous retrouver en difficulté, vous devez établir un budget prévisionnel le plus précis possible.

Vous devez évaluer :

  • Le montant de vos investissements initiaux,
  • le montant de vos charges fixes (loyers, matières premières, électricité, etc.),
  • le revenu minimum nécessaire que vous souhaitez vous verser afin de répondre à vos besoins courants et vivre convenablement.

Chez SmallBusinessAct, chaque client bénéficie de l’accompagnement d’un Coach de Gestion qui établit son budget prévisionnel à chaque début d’exercice fiscal.

Ainsi, vous disposez d’objectifs clairs, vous savez où vous mettez les pieds et vous anticipez vos besoins financiers pour les 12 prochains mois.

1.3 Ne pas confondre chiffre d’affaire et bénéfice

Pour calculer le bénéfice de votre société, déduisez du chiffre d’affaire toutes les charges liées à votre activité (loyer du local, règlement de vos différents fournisseurs, frais de télécommunication, éventuellement l’essence de votre véhicule, l’achat de matériel, etc) et vous obtenez alors votre résultat d’exploitation.

De ce résultat brut, une fois les impôts déduits, on parlera de bénéfice dit net. A ce moment là seulement, et s’il reste de l’argent, vous pouvez vous verser un salaire.

1.4 Ne pas confondre trésorerie disponible et rémunération

Beaucoup de gens pensent que leur salaire n’est jamais fixe et est simplement le résultat des différents mouvements de trésorerie. Ils voient donc dans leurs disponibilités de trésorerie la possibilité de se verser immédiatement un salaire.

Ne vous y trompez pas ! La trésorerie, c’est ce qui reste dans les caisses de votre entreprise à la fin du mois, et le salaire est ce que vous allez vous verser à vous-même. Il est important de vous fixer un salaire que vous allez vous verser chaque mois.

Peu importe si votre trésorerie augmente, tenez-vous à votre business plan et au salaire que vous avez fixé et non à un salaire évolutif en fonction de votre trésorerie, afin de garder des liquidités et faire face aux difficultés qui pourraient survenir.

Etes vous prêt à lancer votre startup?

Etes vous prêt à lancer votre startup?

2. Votre produit correspond-il à un besoin réel du marché?

Les clients paient pour un produit dont ils éprouvent un besoin. Alors posez-vous les questions suivantes :

  • Avez-vous ciblé les bons prospects ?
  • Vos prospects ont-ils les moyens d’acquérir votre produit?
  • Les opportunités et menaces de votre marché peuvent-elles être vérifiées par des études de marché et une analyse de données concrète ?

2.1 Faire une étude de marché

Vous devez porter une attention particulière aux études de marché afin de voir s’il y a une clientèle cible, un segment pour vos produits ou services.

L’étude de marché va servir à mieux connaître l’environnement de votre future entreprise et son secteur d’activité.

L’étude de marché reste une étape trop souvent négligée. Beaucoup d’entrepreneurs croient qu’elle n’est pas vraiment utile, qu’il est plus important d’obtenir des aides, de choisir sa structure juridique, d’obtenir des réponses aux questions fiscales et de se lancer.

Pourtant, elle est la base du projet: vérifier l’intérêt de votre offre de produits ou de services sur votre marché.

Lors de cette étude, vous recueillerez des informations précises sur votre future clientèle cible ainsi que sur vos concurrents, et sur l’environnement global de votre produit / service (c’est-à-dire l’ensemble des éléments pouvant avoir une influence sur le projet).

A partir des éléments que vous aurez regroupé, vous pourrez ainsi calculer votre chiffre d’affaires prévisionnel.

La demande
(clientèle potentielle)
  • Combien?
  • Situation géographique ?
  • À quelle fréquence consomment-ils les produits ou services ?
  • Quel budget ?
  • Quel(s) besoin(s) ?
L’offre
(la concurrence)
  • Qui seront mes concurrents directs (proposant des produits ou services similaires aux miens) ? Et indirects (proposant des produits ou services différents des miens mais répondant au même besoin) ?
  • Combien sont-ils ?
  • Leur situation financière ?
  • Quelle est leur part de marché sur les dernières années ?
  • Quels sont leurs points forts (raisons pour lesquelles les clients se rendent chez eux) ?
  • Quels sont leurs points faibles ?
Les fournisseurs
  • Quels sont mes fournisseurs potentiels ?
  • Quels produits ou quels services peuvent-ils me fournir ?
  • Quelles sont leurs conditions générales de vente ?
La réglementation
  • Existe-t-il des lois, des normes, des directives… qui régissent mon activité ?
  • Quelles sont les conventions collectives de mon secteur d’activité ?
L’environnement
  • Quel est le climat économique et social ? Celui-ci peut-il avoir une influence sur mon activité ?
  • L’évolution des habitudes de consommation est-elle favorable à mon projet ?
  • Existe-t-il des barrières douanières ?

2.1 Élaborer un Business Plan

Suite à votre étude de marché et aux réponses que vous recueillerez, vous pourrez vérifier si votre projet est viable ou non, comprendre quel serait le meilleur positionnement-produit à adopter et dans quelle direction orienter votre argumentaire commercial.

Votre stratégie marketing doit également y être développée, c’est à dire quels sont les moyens que vous comptez mettre en oeuvre pour atteindre vos prospects : Identité et image de votre marque, projet de site web, publicité, relations publiques, réseaux sociaux, bref tout votre Plan Marketing.

L’ensemble de ces éléments doit apparaître dans votre Business Plan, qui est votre meilleur atout de réussite de votre projet entrepreneurial.

Chez SmallBusinessAct, votre Business Coach réalise votre Business Plan avec vous.

Parce nous savons que l’élaboration d’un Business Plan est un élément clé de la réussite de votre projet, nous vous faisons bénéficier de tout le savoir-faire de nos spécialistes.

  • Votre business plan permet de présenter toutes les caractéristiques de votre future activité dans un seul document.
  • Il contient l’ensemble des informations collectées sur l’environnement de votre future entreprise ainsi que vos choix stratégiques et leurs justifications.
  • Il est composé d’une étude de marché, d’un plan de commercialisation, et d’une analyse financière qui permettent d’appréhender votre projet tant sur sa faisabilité que sur la rentabilité de celui-ci.

Chacun de nos client bénéficie de toute l’expertise d’un Coach de gestion pour établir son Business Plan, faciliter son pilotage d’entreprise et élaborer son budget d’entreprise.

Avant de lancer sa startup - Élaborer un Business Plan

Avant de lancer sa startup – Élaborer un Business Plan

 

3. Êtes-vous innovant?

Démarrer une entreprise sur un marché saturé rend la réussite plus compliquée que vous ne le pensez.

S’il y a d’autres concurrents qui proposent le même produit que vous, se démarquer s’avère être très difficile. Vous devrez être en mesure d’offrir quelque chose d’innovant, qui n’existe pas.

Alors comment se démarquer de vos concurrents ? Pourquoi tel client viendrait plutôt chez vous que chez vos concurrents?

Pour augmenter vos chances de vous démarquer, il vous faudra avoir un élément-clé, un élément qui soit innovant, qui vous permettra de vous démarquer de vos concurrents.

Cela pourrait être pour vos prix, pour vos produits innovants, pour votre accueil, votre qualité de service

Dès que vous aurez trouvé ce qui vous rendra unique et/ou original, vous devrez communiquer sur ce petit plus, sur votre site et sur les réseaux sociaux.

Communiquer sur le web est une bonne solution afin d’atteindre le maximum de prospects. Internet est réellement au cœur du processus d’achat du consommateur.

Mettre en place une stratégie multicanale peut faciliter la vente et vous pourrez communiquer sur vos produits innovants.

4. Pourrez-vous diriger une équipe?

il s’agit ici de poser la question de vos compétences en management d’équipe.

Vous pouvez être talentueux, compétent et maîtriser le savoir faire nécessaire dans un domaine particulier mais :

  • Pouvez-vous qu’il soit facile d’être un bon manager ?
  • Saurez-vous motiver votre équipe?
  • Saurez-vous établir une communication ouverte?
  • Saurez-vous définir des limites et prendre des décisions qui peuvent avoir un impact sur les autres ?

Le management, c’est un métier à part entière avec ses techniques, son savoir-faire et son savoir-être.

Et comme pour tout métier, il y a lieu de se demander si vous pouvez vous y épanouir.

Etre un bon manager, c’est trouver le juste équilibre entre faire respecter ses décisions et trouver la bonne communication. Le but est de transmettre une information en communiquant selon les règles de l’art, sans générer des tensions inutiles au sein de votre équipe.

Le premier but de tout manager est de faire en sorte que ses équipes réalisent les objectifs en les valorisant pour leurs efforts.

Le plus efficace est de mettre en place suffisamment de process de travail très clairs, pour baliser l’ensemble de la journée de travail de vos collaborateurs, et ainsi les aider à maîtriser leur gestion du temps et l’atteinte de leurs objectifs. Mais ce n’est pas donné à tout le monde : ça demande beaucoup de temps, d’organisation et de rigueur.

Le manager doit être à la fois doué pour la communication mais doit également mobiliser son équipe autour d’objectifs très précis à atteindre en menant son équipe à développer ses compétences.

De nos jours, manager ne se limite plus à un concours d’autorité. Pour motiver son équipe et les amener à réaliser des objectifs, il est essentiel de les convaincre que la prise de décision est le résultat d’une concertation et non d’une obligation.

Gérer des collaborateurs de manière efficace, c’est obtenir de son équipe leur cohésion, leur estime, leur confiance et leur adhésion. Le manager doit aussi connaître ses collaborateurs et être à leur écoute afin de connaître leurs attentes et leurs souhaits d’évolution.

Lancer sa startup : Pourrez-vous diriger une équipe?

Lancer sa startup : Pourrez-vous diriger une équipe?

5. Avez-vous une vision juste des coûts réels?

Lorsque vous êtes en phase de planification, vous désirez faire avancer les choses et développer votre projet super vite.

Attention car dans cette phase, on a tendance à surestimer ses ventes et sous-estimer ses coûts.

Avoir une vision claire de ses engagements financiers, bien évaluer ses coûts et ses marges, et mesurer sa performance avec des indicateurs financiers sont autant de pistes pour mettre toutes les chances de son côté!

5.1 Une vision claire de sa trésorerie

C’est le point critique de toute entreprise, petite ou grande : on peut être rentable, mais pas solvable… et mettre la clé sous la porte.

Pour maîtriser vos flux financiers, vous devez mettre en place un plan de trésorerie prévisionnelle.

SmallBusinessAct s’en charge pour vous, et vous fournit au fil de l’eau votre trésorerie réelle et engagée à 10, 20 et 30 jours.

Vous maîtrisez votre cash et vous connaissez votre marge de manœuvre à tout instant.

Lancer sa startup - Avoir une vision claire sur sa trésorerie

Lancer sa startup – Avoir une vision claire sur sa trésorerie

5.2 Estimer ses marges

Vous devez commencer par calculer votre coût de revient, c’est à dire déterminer précisément ce que vous devrez débourser pour réaliser votre produit ou service prêt à la vente.

Ce prix de revient doit inclure le prix des matières premières, des consommables, de la production (calculez-bien le temps que vous y passez, chaque instant compte), de la livraison, et de la promotion (marketing et communication).

La valeur obtenue lors du calcul de votre prix de revient détermine le prix minimum en dessous duquel vous ne pouvez pas vendre votre produit.

Assurez-vous que vos prestations ou produits ne descendent jamais en dessous du prix qu’ils vous ont coûté.

A ce prix de revient, ajoutez votre marge commerciale, qui représente ce que votre entreprise va réellement gagner lors de la vente des services ou des produits.

5.3 Utiliser des Indicateurs de Performance Financière (KPI)

Un certain nombre d’indicateurs de performance financière vous aideront à savoir où vous mettez le pieds :

  • Marge brute
  • Excédent Brut d’exploitation
  • Seuil de rentabilité,
  • Besoin en fond de roulement,
  • Capacité d’autofinancement.

Entrepreneurs, épargnez-vous des calculs fastidieux : demandez à votre expert comptable de les calculer pour vous.

SmallBusinessAct vous fait gagner un temps précieux et vous accompagne à chaque étape de votre projet.

Tableaux de bord, indicateurs de gestion, aide au pilotage d’entreprise… Bénéficiez du savoir-faire d’une équipe de Comptables et Business Coachs expérimentés.

6. Connaissez-vous suffisamment votre environnement?

Votre entreprise va évoluer dans un environnement fiscal, juridique, social ou comptable spécifique à votre secteur d’activité.

Plusieurs études, réalisées par OSEO et FUSACQ, soulignent que le manque de maîtrise de l’environnement économique par le créateur du projet diminue sensiblement ses chances de succès.

Il est donc important de connaître au maximum l’environnement de son projet afin de prendre en compte toutes ses particularités.

Nul n’est censé ignorer la loi….

Comment passer au prélèvement à la source, votre entreprise est-elle éligible au statut de JEI, quelles nouveautés en matière de congé maternité pour les commerçants indépendants… ?

La veille législative est incontournable.

Comme vous le savez, « nul n’est censé ignorer la loi ». Cet adage est particulièrement vrai pour les entreprises, du fait de leurs obligations administratives et de leurs différentes responsabilités vis-à-vis de leurs collaborateurs (droit du travail), utilisation et protection des données personnelles (RGPD), respect de l’environnement….

S’entourer de compétences

Les décisions prises en matière de fiscalité ou de protection sociale pèsent directement sur les finances de votre entreprise.

Il faudra donc maîtriser ces obligations légales qui incombent à toutes entreprises comme le droit du travail, le droit de la concurrence, le droit du consommateur, les règles en matière d’hygiène et de sécurité, etc.

Les dirigeants de TPE/PME ont un important besoin en conseils fiscaux et financiers. Vous avez tout intérêt à faire appel à un prestataire spécialisé pour démarrer sur de bonnes bases.

Compta, fiscalité, tréso, tableaux de bord… SmallBusinessAct, votre expert comptable en ligne et spécialiste en gestion de trésorerie, offre à ses clients tout le savoir-faire d’experts en gestion, afin de booster leur performance globale et leur rentabilité économique.

Facilitez-vous la vie et confiez vos finances à un expert!

Lancer sa starup - Faites vous accompagner

Lancer sa starup – Faites vous accompagner

Conclusion

Lancer sa propre entreprise est un travail de longue haleine.

Passez du temps sur la phase préparatoire de votre projet. C’est une phase clé. Des études minutieuses sont nécessaires et sont la base de votre lancement. Il faudra appréhender votre produit, et son marché et voir si votre produit est viable avant de vous lancer dans l’aventure.

Sur un plan plus personnel, il faudra vous poser les bonnes questions, faire preuve d’adaptabilité, de patience et de ténacité. Cela peut faire toute la différence pour aller vers le succès.

Nos Coachs de gestion SmallBusinessAct vous soutiennent et vous épaulent pour mener votre projet d’entreprise vers le succès! Obtenez immédiatement votre devis expert comptable et contactez notre équipe d’experts à tout moment.

Consacrez-vous au développement de votre business, nous nous occupons du reste!

Dans la même catégorie

Pin It on Pinterest

Share This