7 causes d’échec de 50% des nouvelles entreprises à connaitre absolument

Pour une les nouvelles entreprises, les risques sont inévitables : certaines commencent fort avant de trébucher, tandis que d’autres s’écrasent en quelques mois seulement.

Les projets chanceux qui connaissent un grand succès sont relativement peu nombreux. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les entreprises échouent, et certaines peuvent être évitées.

Une planification rigoureuse et une exécution minutieuse vous permettent de réussir davantage, mais bien sûr, les risques ne pourront jamais être complètement éliminés.

Les startups et les nouvelles entreprises font partie intégrante de notre économie, leur taux de survie représentent des indicateurs d’une économie et d’un marché du travail en bonne santé.

En Europe, le taux de natalité des petites et moyennes entreprises (PME) et des startups, dépasse maintenant leur taux de mortalité, ce qui indique que l’entrepreneuriat est vivant et bien présent.

Les taux de survie sont également influencés par l’industrie. Les startups et les petites entreprises, dans les domaines de la santé et de l’assistance sociale, ont des taux de survie toujours plus élevés que ceux de la construction.

Il y a des dizaines de raisons pour lesquelles une entreprise peut échouer. Si certains de ces facteurs peuvent être atténués par un entrepreneur expérimenté, il y en a d’autres qui sont hors de portée.

Parfois, c’est le bon produit, mais lancé au mauvais moment, ou alors vous évoluez sur le mauvais marché, ou bien il s’agit d’une mauvaise exécution de votre business model.

Top 7 des raisons pour lesquelles les nouvelles entreprises échouent

1. Absence de besoin sur le marché ou ne pas cibler “le bon besoin”

S’il n’y a pas de marché pour votre produit ou service, vous ne serez pas présent longtemps. Il n’y a aucun moyen de contourner ce problème.

Vous avez besoin d’un marché et d’une demande qui soit importante pour votre produit ou service, et vous devez pouvoir capitaliser sur cette demande. C’est là que la recherche et la planification entrent en jeu.

Avant de lancer votre entreprise, vous devez mener des recherches approfondies sur le marché sur lequel vous envisagez d’opérer et évaluer sérieusement la part de marché que vous pourrez réaliser.

Cela devrait être présent dans votre business plan et faire partie intégrante de vos prévisions opérationnelles.

2. Développement trop rapide

Vous pouvez peut-être connaître un succès modéré lors de vos premiers mois.

Après quelques mois, vous pensez qu’il est temps de se développer et de déménager dans un nouvel espace ou d’embaucher vos premiers employés.

Ensuite, vous rencontrez des problèmes. Le développement est une partie saine de la croissance et du développement du business, mais croître trop rapidement peut vous être fatal.

3. Mauvaise gestion des capitaux

Les nouvelles entreprises échouent lorsqu’elles manquent de trésorerie. Si vous ne pouvez pas couvrir vos coûts et dépenses immédiates, même si votre projet est rentable, ce n’est qu’une question de temps avant de devoir cesser votre activité.

La mauvaise gestion de votre budget, qu’il s’agisse du manque de capital initial, du manque d’acquisition de nouvelles sources de financement, de la tarification incorrecte ou de mauvaises pratiques comptables, fera entrer votre entreprise dans une spirale mortelle.

Éloignez-vous d’éventuels problèmes de capitaux en :

  • gérant judicieusement vos postes de dépenses,
  • sécurisant votre budget grâce à des ressources financières stables,
  • suivant de très près votre trésorerie, c’est-à-dire vos flux d’encaissements et décaissements, tant réels que prévisionnels.

4. Mauvaise stratégie marketing

Si personne ne vous connaît, ou ne sait que votre produit existe sur le marché, vous ne serez pas rentable.

Établir un plan de marketing clair et exécutable, au début de vos phases de planification, est un moyen essentiel pour vous assurer que vous commencez à construire la diffusion du nom de votre entreprise et la valeur de votre marque.

Que vous effectuiez le marketing en interne avec une équipe compétente, ou que vous l’externalisiez, vous pouvez vous attendre à dépenser une part considérable de votre capital de démarrage pour le marketing.

5. Manque de leadership et de management

Tous les entrepreneurs ou leaders ne sont pas forcément de bons managers. Certains sont mieux en arrière-plan et devraient laisser un membre de l’équipe qui soit plus qualifié pour diriger.

Si c’est vous, vous devrez céder et être prêt à remettre cette responsabilité à une autre personne.

Au début, les PME et les startups ont besoin d’un leadership clair et transparent qui permettra la gestion efficace des actifs et des équipes.

6. Concurrence

Quel que soit votre produit ou service, vous serez dans un environnement compétitif. La façon dont vous répondrez à cette concurrence montrera votre capacité d’adaptation et de différenciation.

Les nouvelles entreprises doivent être en mesure de transmettre leur caractère unique et leur utilité de manière à se différencier de la concurrence.

Faites votre diligence, recherchez votre concurrence et analysez la façon dont vous vous rendez en compétition directe.

Identifiez la valeur que votre produit fournit pour le client, et mettez au point des façons de rendre cette valeur connue et traduisible.

7. Mauvais emplacement

On sait qu’il existe des villes plus favorables à la naissance de nouvelles entreprises que d’autres. Si votre entreprise est entièrement basée sur le web, votre emplacement risque d’être beaucoup moins important que si vous ouvrez des locaux réels.

Bien que, à mesure qu’une entreprise évolue, même celles qui démarrent uniquement en ligne finissent par se lancer dans un espace de bureau.

Connaître votre base de marché peut vous aider à identifier la zone dans laquelle vous devez être et qui pourra vous donner le trafic et la visibilité dont vous avez besoin.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This