Comment créer son entreprise tout en ayant un travail à temps plein

Créer son entreprise tout en ayant un travail à temps plein

 

Vous aimeriez lancer votre propre entreprise, mais vous ne pouvez pas vous permettre d’abandonner votre salaire pour le moment ?

Découvrez comment créer votre entreprise alors que vous travaillez à temps plein.

Dans un monde idéal, lorsque vous démarrez une entreprise, vous avez une bonne rentabilité qui suffit à subvenir à vos besoins domestiques et familiaux jusqu’à ce que vous commenciez à faire un bon bénéfice.

Mais pour la plupart des créateurs d’entreprises, c’est juste de l’utopie,

La réalité est que vous devez continuer votre emploi salarié alors que vous avez démarré votre entreprise, dans l’espoir qu’un jour vous fassiez assez de bénéfice pour finalement quitter votre poste.

Alors, comment créer votre entreprise alors qu’en parallèle vous travaillez à temps partiel, voire à temps plein, dans votre emploi salarié ?

Nous allons vous donner 6 éléments clés qui sauront vous mener vers la création de votre projet.

1. Soyez vraiment organisé!

Si vous devez jongler entre deux emplois (votre emploi salarié et votre projet novateur) plus votre vie familiale, alors il vous faudra être extrêmement organisé.

Adoptez un agenda en ligne et gérez votre planning le plus minutieusement possible.

Au début de la semaine, élaborez un planning qui mette en avant le temps que vous devez consacrer à votre famille et le temps consacré à votre travail, il en ressortira du temps libre que vous pourrez consacrer à votre projet.

Suite à cette planification, il vous faudra bloquer ce temps et respecter au maximum les temps impartis.

Considérez votre projet comme un véritable travail, et planifiez les tâches que vous souhaitez terminer dans ce laps de temps. Et souvenez-vous qu’une tâche accomplie vaut mieux que dix tâches commencées (et pas finies).

2. Soyez très clair sur les objectifs à atteindre

Aussi important que l’organisation de vos tâches de travail, vous devez préciser clairement vos objectifs à atteindre.

Bien que vous travailliez durement sur votre projet, si vous ne travaillez pas en vous fixant des objectifs, vous risquez d’être contre-productif. En effet, vous pourrez tourner en rond sans vraiment réaliser de tâches concrètes.

Fixez-vous des objectifs journaliers, hebdomadaires et mensuels à atteindre et listez toutes les tâches que vous devez réaliser pour pouvoir parvenir à votre but.

Bien plus important que de fixer des objectifs ambitieux, il vous faut être avant tout réaliste.

Si vos objectifs sont irréalisables, vous serez démotivé. Les meilleurs objectifs que vous pouvez vous fixer sont les objectifs SMART (Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réaliste, Temporel).

Le SMART est une technique marketing efficace, acronyme des adjectifs Spécifique, Mesurable, Ambitieux, Réaliste, Temporel:

  • Spécifique : un objectif spécifique doit être en lien direct avec le travail de la personne chargée de réaliser l’objectif. Il  peut être également qualifié de simple car il doit être simple à comprendre, clair et précis.
  • Mesurable : un objectif mesurable doit être quantifié ou qualifié. Pour réaliser un objectif, la définition d’un seuil est nécessaire afin de savoir quel est le niveau à atteindre.
  • Ambitieux : un objectif ambitieux est un objectif suffisamment acceptable pour qu’il représente un défi et qu’il soit motivant.
  • Réaliste : un objectif réaliste est un objectif pour lequel le seuil du réalisme est possible, c’est-à-dire un niveau, pour lequel le défi et sa réalisation, auraient un effet motivant.
  • Temporel : un objectif temporel est délimité dans le temps : une date butoir avec, éventuellement, des dates intermédiaires.
    L’objectif temporel doit être énoncé de manière précise et non sur des dates floues par exemple « d’ici 2 mois » et non pas « rapidement ».
Avoir des objectifs clairs à atteindre pour créer son entreprise en ayant un travail à temps plein

Créer son entreprise en ayant un travail à temps plein – Soyez très clair sur les objectifs à atteindre

 

3. Externalisez certaines tâches

Une journée ne possède que 24h. Si vous consacrez votre temps à dormir, à manger, aux tâches ménagères, à votre famille, aux courses, à votre emploi, à voyager et à voir des amis, il ne vous reste plus beaucoup de temps à consacrer à votre projet.

L’idéal est de vous assurer que chaque instant que vous pouvez consacrer à votre entreprise sera utilisé de manière intelligente, dans des tâches qui contribueront à la croissance et au développement de votre projet et le plus rapidement possible.

Le moyen le plus rapide, de déterminer quelles tâches sont importantes, est de dresser une liste de toutes les tâches dont vous avez besoin pour démarrer votre entreprise, puis les classer selon ces questions :

  • Quelle importance ont-elles pour votre entreprise ?
  • Êtes-vous performant dans leur exécution ?
  • Combien de temps vous prennent elles ?
  • Aimez-vous les exécuter ?

Les tâches que vous appréciez, que vous maîtrisez et qui sont importantes pour votre entreprise, mais prennent peu de temps, seront nommées les tâches rêvées, et certainement celles que vous devriez essayer d’exécuter par vous-même.

En revanche, une tâche que vous détestez, que vous ne maîtrisez pas et qui vous prend beaucoup de temps, sera la tâche que vous devriez envisager d’externaliser.

Oui, la sous-traitance a un coût, mais ça pourrait être un investissement utile si vous ne prenez pas encore un salaire de votre entreprise.

En externalisant les tâches qui vous prennent trop de temps ou celles que vous ne maîtrisez pas, votre entreprise se développera beaucoup plus rapidement. Cela vous permettra, également, de quitter plus rapidement votre poste afin de débuter au plus vite votre projet.

Un dernier avantage de l’externalisation de certaines tâches à des sociétés prestataires de service est la connexion et la création d’opportunités qui peut en découler.

Qui sait, peut-être qu’un jour, vos prestataires auront besoin de vos services et pourraient également vous recommander auprès de certains membres de leur réseau.

4. Pensez à sous-traiter votre réception d’appels

Pour certains métiers, il est difficile de répondre à tous les appels téléphoniques alors que vous assurez encore votre emploi à temps plein, voire impossible.

Ceci dit, tout appel téléphonique, demeurant sans réponse, est un marché potentiellement perdu. C’est peut-être un client potentiel qui appelle, et qui, finalement, achètera et sollicitera votre concurrent qui sera disponible.

  • C’est un journaliste qui voulait vous citer pour écrire un article sur votre projet novateur, mais qui a trouvé meilleur candidat du fait de sa disponibilité.
  • C’est peut-être un fournisseur qui allait vous proposer une réduction incroyable et que finalement vous venez de manquer du fait de votre manque de réactivité.

Si votre numéro de téléphone est sur l’une de vos cartes de visite ou sur des publicités et que vous souhaitez faire preuve de sérieux, envisagez d’externaliser vos réceptions d’appels.

Non seulement cela vous assurera que chaque appel aura une réponse adaptée aux demandes de vos clients, cela vous assurera, également, une image professionnelle irréprochable.

Ne dit-on pas « on n’a jamais deux fois l’occasion de faire une bonne première impression » ?

5. Réduisez vos horaires de travail

Le fait de quitter votre emploi pour débuter votre entreprise ne doit pas nécessairement être une décision du tout ou rien.

Demander votre démission n’est peut-être pas la meilleure solution si vous avez besoin de gagner un revenu supérieur à ce que votre entreprise pourrait vous procurer dans l’immédiat.

Mais si vous n’êtes pas prêt à faire le grand saut, vous pourrez peut-être envisager de réduire vos heures de travail.
Cela vous aiderait à consacrer plus de temps à votre entreprise, tout en conservant un revenu et une sécurité d’emploi au cas où votre entreprise serait un échec.

Et qui sait, peut-être qu’un jour, vous pourrez quitter votre emploi et finalement vous concentrer sur la croissance de votre projet.

Comment créer son entreprise avec un travail à plein temps - Réduire les horaires de travail

Créer son entreprise en ayant un travail à temps plein – Réduisez vos horaires de travail

6. Utilisez les moyens légaux pour quitter votre emploi et créer votre entreprise

Avant de vous lancer dans une démission qui ne vous apportera aucune sécurité financière et afin de quitter votre emploi dans les meilleures conditions, ou de prendre un congé, il existe différentes options légales qui sont de véritables atouts lors de votre création d’entreprise :

  • Le congé ou temps partiel pour création ou reprise d’entreprise

Tout salarié peut bénéficier d’un congé pour création ou reprise d’entreprise, s’il justifie de 24 mois d’ancienneté, consécutifs ou non, dans l’entreprise et, si nécessaire, dans les autres entreprises du groupe.
Toutefois, l’ancienneté requise peut être différente si elle est déterminée par convention ou accord collectif d’entreprise.
L’ancienneté est appréciée à partir de la date de début du congé. Ce congé a une durée d’un an renouvelable (la convention collective peut toutefois attribuer une durée différente).
Notez bien qu’il vous faudra faire cette demande deux mois avant le début du congé auprès de votre employeur.

  • La rupture conventionnelle du contrat de travail

En demandant une rupture conventionnelle, vous pourrez toucher l’allocation chômage selon vos droits.
Selon Pôle Emploi, une entreprise sur deux est créée par un demandeur d’emploi. Si vous êtes inscrit à Pôle emploi, les aides financières dont vous pouvez bénéficier sont destinées à faciliter le lancement de votre projet de création d’entreprise.
Vous pourrez soit toucher directement l’ARE (Allocation d’Aide au Retour à l’Emploi), ce qui permet d’avoir un complément de revenus garanti pendant la durée de vos droits ; c’est un véritable atout pour réussir votre projet entrepreneurial et cela vous permet de vous consacrer à temps plein sur votre projet.
Sinon vous pouvez choisir la capitalisation avec l’ARCE (l’Aide à la Reprise ou à la Création d’Entreprise).

L’ARCE constitue une aide financière concrète : 45% du montant du reliquat de vos allocations à la date de début de l’activité. Ce qui vous permettra de créer un bon capital dès votre démarrage.
La rupture conventionnelle devient donc un très bon atout pour débuter votre entreprise.

Afin de démarrer du bon pieds et de mettre tous les atouts de votre côté lors de la création de votre entreprise, il vous faut en amont:

  • Planifier les étapes clés qui jalonnent votre projet en vous fixant des objectifs SMART
  • Libérer le maximum de temps libre pour développer votre entreprise
  • Bénéficier des aides et des opportunités que l’Etat met à disposition des futurs chefs d’entreprise
  • Déléguer les tâches qui prennent beaucoup de temps et que vous ne maîtrisez pas forcément.

Pin It on Pinterest

Shares
Share This