[Interview] Startup à découvrir : ErmeoChez SmallBusinessAct, nous pensons que les expériences sont faites pour être partagées. C’est pour cela que nous avons consacré une rubrique spéciale sur notre blog : « les entrepreneurs à découvrir». Nous y mettons en avant des entrepreneurs et des startups qui innovent et inspirent.

Si vous pensez, comme nous, que les mots « entreprendre, réussir, innover, audace, relever des défis, passion, visionnaire… » font partie de la même famille, alors continuez votre lecture et découvrez des expériences riches et motivantes.

Aujourd’hui, faites la connaissance de Pierre Joly, co-fondatrice d’Ermeo.  

Nous interviewons aujourd’hui un smart-entrepreneur, fondateur d’une société qui fournit une solution logicielle métier pour transformer la documentation technique en un format dynamique et interactif !

 

Parlez-nous de vous, de votre parcours et d’Ermeo ?

Je m’appelle Pierre Joly, je suis ingénieur Supélec de formation.

A la sortie de mes études, j’ai travaillé pendant trois ans à la SNCF en qualité d’ingénieur de méthodes et maintenance. J’étais responsable de la documentation technique d’ordinateurs industriels complexes et je faisais la relecture et la modification de ces documents.

De là est né le constat que la documentation technique n’est pas adaptée aux réalités du terrain. C’est pour cela que nous avons décidé de créer ERMEO, dans l’objectif de faciliter le travail d’un opérateur sur le terrain, en lui donnant l’ensemble des informations nécessaires, pour qu’il réalise correctement son opération de maintenance.

Quelle est la valeur ajoutée d’Ermeo?

La valeur ajoutée apportée par ERMEO, est de rendre les métiers connectés en automatisant les processus et en exploitant les données les principaux bénéfice sont :

  1. Faciliter, optimiser et fiabiliser les opérations d’interventions
  2. Centraliser les données métier nécessaires à ces interventions
  3. Apporter une vue contextualisée, centralisée et complète des opérations

Une anecdote à nous raconter ?

L’idée de création d’ERMEO est survenue lors de l’une de mes interventions au sein de la SNCF.

Un ordinateur industriel permettant de piloter un train est tombé en panne dans la gare de Marseille-Saint Charles.

Après plusieurs vaines tentatives par plusieurs techniciens, la SNCF a déployé un jet privé dans la nuit pour que je puisse me rendre au plus vite sur place et ainsi régler le problème.

Et c’est vraiment de là qu’est né le constat de la problématique à laquelle nous répondons, c’est-à-dire que la documentation qui avait été transmise à ces techniciens n’était pas adaptées aux réalités du terrain.

D’où notre lancement d’ERMEO.

[Interview] Startup à découvrir : Ermeo

Pour entreprendre et réussir, quel serait le premier facteur de succès?

Je dirai que le premier facteur de succès est de savoir se remettre constamment en question au départ pour essayer d’adapter le plus possible son produit à la demande du marché !

Quel est le plus grand frein à votre croissance ?

Le manque de ressources humaines. Et c’est pour cela que nous recrutons davantage !

Le top 3 de vos plus grands challenges ?

Le top 3 de mes plus grands challenges au quotidien :

  • Attirer les talents qui feront la réussite d’Ermeo.
  • Porter un projet sur du long terme : dans une start-up, tout est à court terme, un des enjeu est d’arriver à s’extraire de l’opérationnel pour porter une vision long terme.
  • Trouver des financements.

J’arrive à les surpasser avec une organisation militaire du temps.

[Interview] Startup à découvrir : Ermeo

Comment conciliez-vous travail et vie privée ?

Pour moi il n’y a pas de séparation. Je pense que les deux sont très intimement liés et complémentaires, l’une ne va pas sans l’autre.

Un conseil pour celles et ceux qui veulent entreprendre ?

Mon conseil pour les futurs entrepreneurs est d’être toujours optimiste.

Qu’écoutez vous comme musique en ce moment ?

J’écoute du reggae !

Une expérience ou une réussite à nous raconter ?

L’une de nos réussites est la signature de notre premier CDI au bout de 7 mois de création d’Ermeo.

Pour nous, c’était un engagement fort par rapport à nos collaborateurs.

Le fait d’avancer ensemble dans le même but est déjà une réussite en soi !

Votre 11ème commandement serait ?

Mon 11ème commandement serait : tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.

Dans la même catégorie

Pin It on Pinterest

Share This