Créateurs d'entreprises, trouvez le nom idéal pour votre projet

Créateurs d’entreprises, trouvez le nom idéal pour votre projet

Ça y est, vous avez franchi le pas et décidé de vous lancer, il ne manque plus que quelques formalités à remplir et bientôt, vous serez Entrepreneur !
Félicitations !

Mais avant de célébrer, une décision capitale reste à prendre : quel nom donner à votre entreprise ? Concret, plein d’humour ou d’imagination… Les options et les inspirations sont nombreuses. Comme pour la naissance d’un enfant, cette question vous taraude depuis le début et comme pour un enfant, le choix est d’autant plus difficile que vous savez que ce nom définira votre entreprise tout au long de son évolution… C’est pourquoi, il est important de bien le choisir et d’en être fier !

SBA vous donne quelques pistes pour faire le bon choix.

LES ÉTAPES

  • Définir l’univers de votre marque
    Pour bien définir le nom de votre entreprise, il est important de prendre le temps de réfléchir à l’image que vous souhaitez renvoyer, aux valeurs auxquelles vous voulez qu’on associe votre entreprise et au public auquel vous vous adressez…
    Si vous êtes une entreprise à ancrage local ou une start-up qui a pour ambition de se développer à l’étranger, les critères de réflexion ne seront pas les mêmes. Pour ne pas perdre de temps, il  est important de définir ces caractéristiques avant de vous lancer dans la réflexion
  • Le Brainstorming
    Les possibilités sont infinies et dépendront de la fertilité de votre imagination et de celle de vos proches. N’hésitez pas à vous regrouper à plusieurs et lister tous les termes associés à votre secteur d’activité ainsi qu’aux services que vous allez offrir…Validez vos hypothèses en regardant les noms choisis par vos concurrents. Et soumettez les options à votre famille, vos amis, votre entourage… Leur regard extérieur est souvent un bon indicateur de la manière dont le nom de votre entreprise sera perçu.
  • Quels sont les principaux pièges à éviter ?
    Avant de commencer votre réflexion, voici quelques règles générales pour vous aider à avancer vers le nom idéal.
    Évitez les mots trop longs ou trop difficiles à épeler. Le nom de votre entreprise doit faire 4 syllabes au maximum et être composé de consonances simples qui pourront être répétées facilement.
    Évitez les noms traduits ou les références obscures. Vous risqueriez de perdre une partie de votre potentielle clientèle avec un nom d’entreprise incompris
    Enfin, si vous souhaitez vous ouvrir à l’international, évitez de choisir un nom trop français. Que ce soit pour la sonorité ou pour l’écriture, pensez à un nom qui fonctionne en français comme en anglais.
    Evitez les initiales. Compliquées à retenir, il est beaucoup plus facile de se souvenir d’un mot que de lettres que le client mélangera une fois sur deux.

QUELQUES PISTES DE RÉFLEXION

 SON NOM : VOTRE NOM

(ce n’est valable que si l’entreprise reste très attachée à la personnalité du créateur !)

C’est l’une des options à laquelle on pense immédiatement. Cette entreprise, c’est votre bébé : quoi de plus naturel que de lui donner votre patronyme ? Cette filiation sera votre héritage et fera votre fierté ainsi que celle de vos descendants.

Attention tout de même, à moins de venir d’une famille dont la réputation dans votre secteur d’activité est reconnue, votre nom ne permettra pas aux clients qui ne vous connaissent pas de vous retrouver. Si vous êtes un entrepreneur individuel, une possibilité peut être d’accoler votre activité à votre patronyme comme par exemple « Lafond VTC ».

A défaut d’être originale, cette solution permet un référencement et une identification facile.

JEU DE MOTS

Vous pouvez aussi vous laisser aller à plus de créativité ! N’hésitez à opter pour une touche d’humour en associant plusieurs mots relatifs avec votre activité. Vous pouvez aussi utiliser la racine du nom de votre profession et la marier avec un qualificatif, un slogan.

Si vous voulez ouvrir un salon de coiffure, pourquoi pas « coupe-tif » ou  « de mèche avec vous »! ou pour une boulangerie « la Mi Do Ré » …
Attention tout de même, avec cette technique, à ne pas tomber dans le cliché. Si vous choisissez un jeu de mots, n’oubliez surtout pas de  « tester » le nom choisi auprès de votre entourage pour vous assurer de l’effet produit.

Pour un côté plus international, vous pouvez même utiliser la racine du mot anglais si celui-ci est d’usage courant dans la langue française… C’est la solution idéale si vous cherchez à vous développer à l’étranger par exemple.

INVENTEZ UN NOUVEAU MOT

Si malgré tous ces conseils, vous bloquez toujours. Pourquoi ne pas simplement inventer un mot ?
IKEA, Nike, Windu…nombreuses sont les grandes entreprises qui ont choisi cette stratégie.

Si vous optez pour la création d’un nom, pensez à choisir un mot de 2/3 syllabes maximum. Pensez également aux sonorités. Le nom de votre entreprise est fait pour être partagé, et plus un nom est compliqué, moins vos clients le retiendront et en parleront autour d’eux. Optez donc pour un mot simple et facile à prononcer.

Les sonorités que vous allez choisir traduiront aussi l’univers de votre marque. Les mots finissant en A ou O sont plus doux alors que les mots avec des sonorités autour du X, du Y ou de Z renvoient à l’univers de la technologie par exemple.

GENERATEUR DE NOMS

Enfin, si vous manquez vraiment d’idées, il existe sur internet des générateurs de nom qui pourront vous aider !
SBA en a sélectionné 3 pour vous :

NOMINOO vous permet de créer gratuitement des nouveaux mots en fonction du nombre de syllabes que vous souhaitez. Efficace et rapide, les propositions sont néanmoins très aléatoires.

PANABEE est probablement le plus connu. Il propose gratuitement de composer des mots à partir de plusieurs éléments que vous allez lui indiquer. Les noms proposés sont tous en rapport avec vos suggestions, mais pour les noms français, Panabee fait parfois des propositions un peu hasardeuses.

NETSUBSTANCE est un site anglophone, gratuit, qui vous propose une liste de noms d’entreprise à partir des mots clefs que vous lui indiquez. C’est sans aucun doute le plus complet de tous et celui qui respectent le plus les « mots clefs » que vous entrez.

L’ENTREPRISE PEUT AVOIR PLUSIEURS NOMS

Et si vous n’arrivez pas à choisir entre plusieurs options, rappelez-vous que votre entreprise peut avoir plusieurs nom.

De même que vos parents ont pu vous donner plusieurs prénoms, l’entreprise peut en avoir plusieurs : la dénomination commerciale qui définit l’identité de l’entreprise, le nom commercial connu du grand public qui définit votre activité et l’enseigne (lumineuse ou pas) qui permet d’identifier et de localiser votre activité.

ENREGISTRER LE NOM DE VOTRE ENTREPRISE

VÉRIFIER SI LE NOM DE VOTRE ENTREPRISE EST DISPONIBLE
Cette fois, c’est bon, vous avez trouvé LE nom qui correspond à votre marque. Avant de valider définitivement la décision, vérifiez que le nom choisi n’est pas déjà utilisé. Si c’est le cas, vous prenez le risque d’être poursuivi en justice.

Pour effectuer cette vérification, connectez-vous sur le site infogreffe.fr et sur celui de l’INPI pour faire, gratuitement, une recherche qui vous permettra d’identifier éventuellement une entreprise qui porte le nom que vous avez choisi et qui pourrait vous poursuivre pour concurrence déloyale.

Dans un deuxième temps, vous pouvez effectuer une recherche de similarité, payante cette fois.
Si tout va bien, vous pourrez créer un site internet et déposer un nom de domaine qui vous sera propre lors de votre immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés.

VÉRIFIER AUSSI SI LE NOM DE DOMAINE EST DISPONIBLE
Il est indispensable lors de la phase de réflexion sur le nom de l’entreprise, de vérifier que ce nom est disponible en tant que nom de domaine et de le réserver au plus tôt. Cela doit devenir un réflexe.
En effet, l’attribution du nom de domaine est, dans la plupart des cas, régie par la règle du « premier arrivé, premier servi ».

Et comme un nom donné ne conduit qu’à un seul site… Il s’agit d’une ressource rare ! »

Pin It on Pinterest

Shares
Share This